Clinique du Souffle : La SolaneClinique du Souffle : La Solane

La Solane : Clinique du Souffle, leader Européen de la réhabilitation respiratoire.

Ajouter aux favoris
Accueil › Vous Etes un Patient
Quels patients

En France depuis quarante ans la consommation d'alcool par habitant diminue progressivement. Cette diminution résulte quasi exclusivement d'une réduction de la consommation de vin, les consommations de bière et spiritueux restant relativement stables.

Quant au mode de consommation, les enquêtes montrent une diminution de la consommation régulière ou quotidienne et une augmentation des consommations massives du week-end : consommation « défonce » ou « binge drinking ».

Le projet de Val Pyrène s'adresse à des femmes et des hommes qui ont, au préalable, bénéficié d'un sevrage.
Dans un cadre médical, les activités physiques adaptées, l'accompagnement psychologique, le soutien social et éducatif mais aussi l'enseignement thérapeutique offrent au patient la possibilité de :

  • prendre conscience de la maladie alcool
  • retrouver un équilibre physique et psychologique
  • rétablir la confiance en soi
  • travailler l'autonomie
  • élaborer de nouveaux projets de vie.

 

DEPENDANCES

 

1 - Le Tabac

Prise en charge à Val Pyrène : une comorbidité tabagique est notée chez environ 85 % des patients admis à Val Pyrène. La prise en charge de cette comorbidité est une des priorités médicales dans l’établissement et fait l’objet d’une approche spécifique.

Dès l’entrée un bilan centré sur les organes cibles est effectué ainsi qu’un dosage du CO. Les patients sont invités à envisager un sevrage tabagique; à l'issue d’une séance d’enseignement thérapeutique consacré à l’addiction au tabac, ils ont l'opportunité de concrétiser leur démarche par un bilan tabacologique avec le médecin et le tabacologue.

Les détails de la prise en charge sont repris dans le projet tabacologique

 

2 - Le Cannabis

La prise de distance vis-à-vis des toxiques permet au patient d’expérimenter les bénéfices des sensations corporelles au cours des activités physiques. Vu la toxicité de la substance au niveau pulmonaire, cancérigène et psychiatrique, le patient est invité à réaliser un arrêt de consommation, voire un sevrage, avant son arrivée à Val Pyrène. Si nécessaire des mesures d'accompagnement au sevrage sont prescrites.


3 - Les Anxiolytiques :

Suivant les recommandations, les traitements de sevrage sont réduits puis interrompus dès que possible, idéalement dans les 10 jours qui suivent le sevrage. Chez le patient anxieux ou pharmacodépendant, la réduction des anxiolytiques sera progressive, si possible à l'initiative du patient, au bénéfice de l'activité physique qui améliore considérablement le sentiment de maîtrise personnelle et le contrôle de l'angoisse.


4 - Autres dépendances, incluant les traitements de substitution :

Les patients dépendant des opiacés sont admis à la clinique Val Pyrène s'ils bénéficient d'une substitution stabilisée depuis plusieurs mois. Toutefois pendant la durée du séjour, et dans l'attente de nouvelles stratégies de substitution, seule la méthadone est utilisée intra-muros

Patients souffrants de pathologie associées :

  • Troubles somatiques
  • Troubles psychiatriques



Val Pyrène vous accueille
Val Pyrène vous accueille



Nous recrutons ! ›


Clinique Val Pyrène
51, boulevard François Arago 66120 FONT-ROMEU - Tél. 33(0)4 68 30 78 96 - Fax. 33(0)4 68 30 78 06